Aurora Squad

Je lis….

Amie Kaufman et Jay Kristoff
Traduction d’Emmanuel Gros

Casterman
Acheter en France
Acheter en Rhône-Alpes

Pour lecteurs collectionneurs

auorasquad

Le duo d’auteurs d’Illuminae sur un nouveau titre ?
Je le veux je le veux je le veux !

 

Des vaisseaux spatiaux, des complots, des exploits héroïques… Découvrez l’escouade 312 !
Série en 3 volumes – En cours
Tomes suivis

Un futur tout tracé

Nous sommes en l’an 2380, la galaxie entière maîtrise les voyages spatiaux. Diverses alliances ont été liées, notamment entre les terriens et les Traskiens. Ces derniers sont des extraterrestres entièrement blancs aux yeux noirs. Leur société repose sur un système de cellules familles ultra-ramifiées et complexes. Les Syldrathis, eux, sont regardés avec plus de méfiance suite aux accès de colère de certains qui ont conduit à la destruction de leur planète.
Tyler Jones est membre de l’académie Aurora, dans la section des Alphas, les chefs d’escadrons. Cela fait 5 ans que sa vie se résume à devenir l’Alpha le plus prometteur de sa génération en vue de servir au mieux la Légion. Tout entier tourné vers ce but, il est le plus décoré, le plus prometteur de sa promotion. Son physique de rêve et son air charmeur ne gâchent rien au tableau. L’histoire commence à la veille de l’Affectation, cérémonie de fin d’étude permettant d’affecter chaque élève de chaque corporation à un escadron en vue de leur attribuer leur première mission. Tyler sait que cette cérémonie n’est qu’une formalité, qu’il pourra, en tant que major de promotion choisir les membres de son escadron en premier et que, enfin, il pourra s’élancer dans le ciel à la poursuite de son but : garantir la paix et la sécurité de la galaxie au sein de la Légion Aurora.


Nous sommes la légion
La lumière
Un feu brûlant dans la nuit

Qui vole en éclats

Or, en cette veille d’Affectation, Tyler ne parvient pas à trouver le sommeil. Fatigué de se retourner dans son lit, il rejoint le pont des embarquements et use de son charme pour convaincre la responsable en charge des décollages de le laisser faire un petit tour dans l’Ellipse. L’Ellipse, c’est un espace dans l’espace qui distend le tissu spatial. Les distances y sont plus courtes, les tempêtes plus dévastatrices et soudaines. Si on y passe trop de temps on entend des voix, on sent des présences qui n’existent pas. Les couleurs en sont absentes, seuls le noir et le blanc sont visibles. L’impact neurologique est tel que les temps de vol dans l’Ellipse sont réglementés et interdits pour les pilotes de plus de 25 ans. Ty est sur le point de rentrer, il tient à avoir le temps de dormir un peu avant la cérémonie du lendemain, pour que tout soit parfait. C’est alors que son vaisseau capte un SOS. Un SOS qui provient d’une zone en proie à une tempête spatiale, qu’il pense se contenter de relayer avant d’entendre son message et son expéditeur. Le message annonce une seule survivante au sein d’un vaisseau terrien en détresse. Et ce vaisseau est porté disparu dans l’Ellipse depuis 200 ans…. Ty vire alors de bord pour tenter de secourir cette miraculée. Mais la tempête complique sérieusement son sauvetage et c’est plus mort que vif qu’il parvient à hisser la survivante sur son vaisseau, lui sauvant la vie in extremis… et ratant par là même son Affectation, étant absent à l’heure de la cérémonie.
La jeune survivante, Aurora, est totalement déphasée et prise en charge par l’Académie le temps que les autorités terriennes viennent la récupérer.

Laissant voir un complot intergalactique

C‘est ainsi que Tyler se retrouve à la tête de l’escadron 312, composé de sa jumelle, Négociatrice de talent et de Cat, sa meilleure amie et meilleure As (pilote/tireur) de sa promotion. Mais les autres membres de l’escadron ne sont pas tous aussi scolaires et appliqués… Finn est le Mécano Traskien talentueux mais caustique et individualiste. Zila, la Cellule Grise est une sociopathe qui a plusieurs fois testé des armes non létales sur sa colocataire. Extrêmement intelligente, les comportements humains et sociaux lui sont pour autant tout à fait étrangers. Et enfin Kal, le Gros Bras est un Syldrathi qui peut perdre le contrôle de ses actes sous l’emprise de la colère à tout moment. Tenter de souder tout ce beau monde en une équipe est plus que difficile et quand leur première mission leur est affectée, tous les efforts de Ty volent en éclats : la mission est tellement dénuée de tout intérêt qu’un automate pourrait l’accomplir. Le semblant de cohésion qui régnait dans l’escadron disparaît aussi sec.
Mais quelle n’est pas leur surprise, arrivés sur place de découvrir que les dirigeants de l’Académie ont discrètement infiltré Aurora dans les cales de leur vaisseau. Que la jeune fille est poursuivie par les hautes autorités terriennes, qui veulent la faire taire et que toutes les traces de la mission pour laquelle elle avait été sélectionnée il y a 200 ans ont été soigneusement effacées…. De plus, la jeune fille semble manifester d’étranges pouvoirs ainsi que des visions prophétiques.
Et si tout cela les dépassait encore plus qu’ils ne le pensent ?

Le style des auteurs est toujours aussi fluide que dans Illuminae. Une nouvelle réussite, de la belle science-fiction. Le rythme est dynamique et pour chaque chapitre la narration est prise en compte par un personnage différent, offrant une lecture en kaléidoscope de subjectivités.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s